Le récit de /:~fanofkpop~/: | La référence francophone du jeu Watch Dogs
Communaute
Francophone
Achetez maintenant
Inscrivez-vous en 1 min

Information :

Partenaire
Ubisoft


Le récit de /:~fanofkpop~/:

Liste des sujets
par MrGeekBoy

MrGeekBoy - Animateur  


- Vendredi 29 Novembre 2013 à 21:11

Salut la compagnie !


Aujourd'hui on se retrouve pour l'incroyable histoire de Mlle Fanofkpop !

Comme se déroulera le postage des textes ?
Et bien je vais poster les textes dans des commentaires. C'est incroyable !!! C'est quelque chose de tellement hardcore à faire.

C'est quoi un fanofkpop ?
C'est "qui" plutôt que tu voudrai dire, non ?
Fanofkpop est une fille, et oui les gars, une fille est sur ce forum.
Elle s'appel Karine... C'est déjà beaucoup :3
J'ai trouvé un truc pas mal sur toi fanofkpop :
_fanofkpop
Recherché pour avoir... rien fait de grave le jour d'Halloween... jouer uniquement sur PC et haïr les consoles.
Prime : 1.000.000 $
(T'es ou que je t'attrape pour devenir riche)

Qu'a-t-elle écris ?
Elle a écris une histoire bluffante. Donc le thème est "Hello Kitty". C'est génial !
Je me suis laissé absorber par ce monde féerique.

Où ?
De quoi "où" ? Tu peux être plus précis car soit on va sur ce topic ou nul part.

Bonne Lecture si tu sais lire wink



Cordialement,


MrGeekBoy

par MrGeekBoy

MrGeekBoy - Animateur  


- Vendredi 29 Novembre 2013 à 21:13

Chapitre I : RECUEILLEMENT



6h30, Chicago, Cimetière.

Toutes les semaines, il le faisait. Toutes les semaines, il devait se souvenir. Toutes les semaines, il devait se faire oublier. Il devait tout faire pour les venger.
Il demeurait immobile depuis plusieurs longues minutes, debout, les mains dans les poches, plongé dans la torture perpétuelle que lui infligeaient ses réflexions.
Il réfléchissait à ses actes, aux conséquences désastreuses qui étaient provoquées à chacune de ses actions. Lui qui voulait se venger. LES venger. Il n'y est jamais parvenu. Il réussissait à chaque fois à coincer les agresseurs, violeurs, tueurs qui se fondaient dans la masse mouvante de citoyens se déplaçant dans toutes les rues, dans toutes les voitures pour aller voir de la famille, chercher ses enfants, aller travailler, partir en vacances, aller se changer les idées pour se détendre, partir en week-end...
Tous ces hors-la-loi échappaient toujours à la police, qui parfois ne savait
même pas qu'ils existaient, ils se fondaient parmi les milliards d'autres humains, n'ayant ainsi aucune difficulté pour agir autant qu'ils voulaient.
Lui le pouvait. Il les repérait, se renseignait sur eux, les suivait, tendait un piège qui se refermait sur eux, les tuait... puis n'obtenait aucune satisfaction. Il rendait service à la ville en étant plus efficace que les forces de l'ordre. Mais cela ne le soulageait pas de sa peine, de sa douleur.
A chaque fois qu'un nouveau cadavre s'étendait devant lui, il se sentait vide. Donner la mort à des personnes qui n'avaient aucun lien avec ce qui s'était déroulé dans son passé ne lui apportait plus rien. Capable de tuer quelqu'un qu'il ne connaissait pas, mais incapable de poursuivre et achever ceux qui avaient massacré sa famille... chaque fois, cette pensée l'envahissait, le mettant hors de lui, ne le lâchant jamais. Pas une seule seconde de sa maudite existence.
Pendant encore quelques secondes, qui lui parurent s'écouler d'une lenteur indéfinissable, il resta debout, puis s'accroupit pour avoir les yeux au niveau du nom gravé dans le marbre, juste en-dessous d'une photo d'une jeune fille brune de 5 ans, souriante, qui fixait l'appareil photo, blottie dans les bras de sa défunte mère, elle aussi souriante.
L'accident, ou plutôt le meurtre lui revenait toujours en tête. Ce jour-là, il avait appris les faits par les informations à la télévision. Les débris de la carcasse du véhicule enflammé jonchaient le sol.
Poussant un soupir de lassitude, il se releva lentement, puis se détourna de la tombe de marbre, ressentant de nouveau un pincement au cœur.
Il sursauta violemment en entendent son Profiler sonner dans la poche droite de son manteau marron.
– Oui ?
– Aiden, on a une urgence... tu dois venir le plus rapidement possible, on doit se parler.
– J'arrive.
Aiden raccrocha et rangea son smartphone dans sa poche et partit à grandes enjambées du lieu de recueillement, laissant la brume matinale occuper les lieux.

A suivre...

par Serum

Serum - Membre  


- Dimanche 1 Décembre 2013 à 02:06
Yes ! Bien écrit : je m'incline ! Encore bravo je m'incline ^^
par Tito1999

Tito1999 - Membre  


- Dimanche 1 Décembre 2013 à 20:21
Respect, tout simplement wtf
par MrGeekBoy

MrGeekBoy - Animateur  


- Mardi 3 Décembre 2013 à 16:03

Chapitre 2



7h, Chicago, Avenue principale

Le hacker continuait de marcher dans la rue, le brouhaha des conversations que s'échangeaient les personnes qu'il croisait l'envahissant. Les véhicules klaxonnaient comme d'habitude dans les embouteillages provoqués chaque matin, les routes étant saturées par l'afflux massif des travailleurs dans les bureaux. A la vitre de chaque voiture, on pouvait distinguer les conducteurs insulter ceux qui leur barrait la route, taper sur leur volant, ou sortir du véhicule pour frapper le plus proche et ainsi provoquer des affrontements, qui s'interrompaient presque aussitôt que la circulation était dégagée.
Cette scène était très courante, ce qui ne gênait nullement les passants, qui s'arrêtaient boire un café, discuter, emmener les enfants à l'école, ou regarder son portable, sans se douter de ce qui pourrait leur arriver dans un coin de rue, sans raison, sans préméditation.

Aiden observait les passants, les yeux dissimulés sous sa casquette kaki. Jordy lui avait demandé de venir, qu'il s'agissait d'une urgence. Dans ces cas-là, c'était une sorte de "code" lui disant de se rendre au parc ouest, afin de dérouter les possibles auditeurs indésirables.
Il avançait toujours, et sortit son Profiler qu'il regardait régulièrement. Grâce à ce smartphone, il pouvait tout savoir : âge, salaire, hobbies, famille, casier judiciaire, codes bancaires, accès à tous les systèmes informatiques... Il ne s'en séparait jamais, et faisait planer la peur sur la tête des policiers. Ces derniers le redoutaient, désormais. A chaque fois, il leur échappait très facilement.

Apercevant des policiers passer en véhicule de service dans l'Avenue, le hacker se faufila parmi un groupe de personnes se rendant sûrement au travail, puis se sépara d'eux rapidement. Le véhicule, ralentit par de nouveaux embouteillages, s'était immobilisé prés de lui. Une fois après avoir pris de l'avance sur eux, Aiden pirata le système de communication des forces de l'ordre.
"- Aucune vision du suspect, patrouille 3 immobilisée par les embouteillages.
– Patrouille 6 en renfort. Suspect aperçut vers cimetière.
– Patrouille 1 abandonne les recherches : intervention sur un accident.
– Ne le lâchez pas. Suspect dangereux et armé."
Aiden, se sentant menacé par cette attention soudaine, accéléra le pas et se rendit dans une ruelle abandonnée, peu fréquentée.
"- Patrouille 6 à patrouille 2. Description du suspect ?
– Casquette kaki, long manteau marron, pull beige, pantalon sombre.
– On l'a ! Ruelle entre les deux avenues principales, poursuite engagée !"
Le hacker courut, passant avec aisance au-dessus des bennes à ordures renversées au sol, déversant les déchets partout, rendant le terrain glissant.
– POLICE, ARRETEZ VOUS !
– Plutôt crever !
Tandis qu'il montait à une échelle de métal fixée au mur d'un bâtiment, il entendit une détonation retentir et vit un fragment du mur de l'immeuble exploser et tomber au sol. Le policier continua de tirer tout le long de l'ascension du hacker, et fut bientôt rejoint par 4 collègues. Aiden, une fois hors de vue, rattrappa son Profiler et accéda aux données environnantes. Il détecta la présence d'un transformateur électrique près des tireurs. Il le fit faire une surcharge et exploser, provoquant des cris de peur et de douleur retentissant dans les environs.
Il reprit sa course effrénée et vit une autre échelle qui lui permit de descendre dans une autre ruelle assez éloignée de la précédente.
Il entendit rapidement des sirènes aux quatre coins de l'Avenue et aperçut une dizaines de voitures roulant à grande vitesse, puis stopper brutalement, laissant de grandes traces noires sur le bitume. Des hommes armés sortirent en courant pour encercler la zone. Le hacker se dissimula derrière une sorte de muret contenant des plantes, et scruta la zone. Les passants, apeurés, se faisaient éloigner pour sécuriser les lieux. Certains filmer la rue ou téléphonaient à leurs proches, excités par les événements qui se déroulaient.
– LES MAINS EN L'AIR !
Surpris, Aiden resta immobile, puis tourna sa tête lentement, et vit un grand policier, avec son revolver pointé sur lui.
– A terre, les mains derrière la tête !
Il s'approcha rapidement, mais au moment d'attraper le hacker, il eut une seconde d'inattention provoquée par l'arrivée inattendue d'un hélicoptère des médias, qui attiraient les regards. Aiden en profita, détourna l'arme et frappa le policier au visage. Celui-ci, assommé, tomba et resta immobile.
– SUSPECT REPERE ! Renforts en route ! Bloquez les voies d'accès !
– Et m****...
Il reprit sa course, les tirs le frôlant et faisant exploser les vitrines et les objets qu'ils touchaient. Un véhicule arriva en trombe, faisant exploser une bouche d'incendie sur son passage qui déversa des litres d'eau en l'air.
Deux autres policiers le visèrent, et le fuyard dût s'arrêter, essoufflé par sa course...

A suivre...


par MrGeekBoy

MrGeekBoy - Animateur  


- Vendredi 6 Décembre 2013 à 17:16

Chapitre 3 : Fuite et rencontre



Les policiers lui faisaient face, il n'avait plus aucune issue. De plus, par peur de le voir s'échapper, les forces de l'ordre avaient demandé un hélicoptère en renfort. Ce dernier affirmait sa présence par sa forme massive et le bruit assourdissant de ses pales qui tournaient à toute vitesse, le souffle d'air provoquant faisant trembler les voitures et faisait baisser les policiers sur place.
Le hacker leva les mains en l'air, jurant dans ses pensées. Il avait beau réfléchir à sa situation, il devait s'y résoudre : il n'y avait plus d'échappatoire...
– Avancez lentement, les mains en l'air !
– Au moindre geste, nous tirerons !
Forcé d'accepter cet abominable coup du sort, le hacker marcha dans leur direction, les yeux baissés, les dents serrées. Il n'avait plus que quelques pas à faire quand il perçut un grondement sonore. Tout le monde regardait d'où cela provenait, et un mouvement de panique saisit la foule présente.
L'hélicoptère semblait instable, tanguait de gauche à droite, tournait sur lui-même, puis baissa en altitude, se coucha sur le côté. Ses immenses hélices continuaient cependant à tourner, et touchèrent violemment un véhicule, ce qui eu pour effet d'envoyer de gros morceaux de verre et de divers débris sur une grande zone, plusieurs personnes en reçurent sur eux et furent gravement blessées. Tout le monde, passants, policiers et Aiden s'étaient jetés au sol ou derrière un obstacle pour éviter du mieux qu'ils pouvaient les projectiles mortels. Soudain, l'hélicoptère et la voiture prirent feu dans une grande explosion qui fit en partie ramollir le bitume sous l'effet de l'immense chaleur qui se dégageait.
A partir de cet instant, tous les passants prirent la fuite en hurlant, les voitures au loin s'arrêtèrent brusquement, ce qui provoqua plusieurs autres accidents.
Profitant de ce chaos, le hacker s'enfuit de nouveau, et vit une Mercedes noire garée plus loin, une femme debout se tenant à côté.
Il alla dans sa direction, et dit :
– Clara, faut partir
– Je le vois bien ! Monte, tout de suite !
Aiden monta dans le bolide, et prit l'arme que lui tendait la jeune femme.
– Clara, c'est toi qui à endommagé l'hélico ?
– Oui, mais je ne pensais pas que ça ferait autant de dégâts !
– Toute la ville va me rechercher maintenant...
– Et pas que la police, tu sais... des personnes innocentes ont été touchées, ça serait un miracle si...
Elle se tut, et freina brusquement en voyant plusieurs ambulances, camions de pompiers et de voitures de police arrivé en trombe pour intervenir sur les lieux touchés. Des agents tentaient de contenir la foule affolée, des gens se tenant dans les bras de proches en pleurant, ou tremblant.
– Jordy devait venir me voir en urgence...
– Moi aussi... on y va !
Elle accéléra, slalomant facilement entre les voitures désormais immobiles, les conducteurs ayant fui le quartier sous le ressenti de l'onde de choc de la déflagration précédente. Ils continuèrent leur route à toute allure, puis, se rapprochant du parc, ralentirent et se garèrent devant les grilles. Là encore, des personnes horrifiées regardaient les lieux de l'explosion grâce aux écrans géants sur les immeubles. Des dizaines de camions de pompiers étaient présents et tentaient d'éteindre l'incendie géant et de soigner les victimes étendues au sol.
Les deux hackers coururent sur le chemin de gravier menant au centre du parc et virent Jordy, assis sur un banc avec plusieurs de ses hommes.
– Aiden, c'est quoi ce bordel ?
– Je te jure que c'était pas moi !
– On en reparlera plus tard... je devais te voir très vite... on a de gros problèmes, un dealer de grande influence menace de livrer plusieurs de mes hommes aux flics.
– Pourquoi ?
– On devait l'aider à emmener sa marchandise à l'aéroport, mais ça a foiré...
– Son nom ?
– Mike Trent. 29 ans, condamnés plusieurs fois pour agressions et trafic de drogue... Fais gaffe, les flics sont super excités avec ce carnage que t'as provoqué !
– Je vais attendre quelques temps.
– Ca va finir en véritable chasse à l'homme...
Jordy le planta là, lui adressa un dernier regard puis partit dans la direction opposée avec ses hommes. Clara le suivit quelques secondes après, laissant Aiden plongé dans ses pensées.
Un nouveau carnage... de grosses conséquences... pleins de morts.
Fou de rage envers lui-même, il s'assit sur le banc et se prit sa tête dans ses mains, tentant de respirer calmement.


A suivre...

par fanofkpop

fanofkpop - Membre  


- Vendredi 20 Décembre 2013 à 23:25
Merci beaucoup Serum et Tito ! heureux Heureuse de voir que le début de l'histoire vous plaise à ce point ! wink
par MrGeekBoy

MrGeekBoy - Animateur  


- Samedi 21 Décembre 2013 à 08:14

Chapitre 4: Affrontement



19h Chicago, centre ville

Depuis qu'il avait parlé à Jordy, les mots résonnaient dans sa tête "carnage" "morts innocents" "chasse à l'homme". Il ne pouvait s'empêcher de penser à ses méfaits. De plus, les médias passaient les images des combats du matin en boucle sur tous les écrans géants, dans les télés des bars, passaient des messages à la radio... Il tentait toujours de se changer les idées, mais c'était impossible.
Il lui semblait que le monde entier voulait le faire souffrir : quand un endroit de la ville était dénué d'écrans géants ou de radios, les passants prenaient la relève. Ils s'arrêtaient pour parler des évènements qui s'étaient passés le matin même, donnaient des nouvelles de proches ou d'amis pris dans l'explosion... cela le rendait malade. Cependant, il parvenait à se détacher peu à peu de sa culpabilité. Après tout, c'était Clara qui avait piraté l'hélicoptère... donc, ce n'était pas de sa faute. Il se confortait dans cette idée, et cela l'aidait à se concentrer sur sa nouvelle mission.

Mike Trent vivait dans un quartier défavorisé où il organisait son trafic avec des voisins. Parfois, comme ce soir, il lui arrivait de venir en centre-ville pour écouler des stocks à la sortie des boîtes de nuit ou des cinémas. Il avait beaucoup d'influence, essentiellement par le fait qu'il était entouré d'environ 5 hommes armés en permanence. D'après certaines rumeurs, il aurait aussi des contacts dans la police, ce qui l'aider énormément dans le transport de marchandises, ou pour éliminer discrètement des "gêneurs", ceux qui montent leur affaire sur son territoire ou qui ne le paye pas.

Le hacker rôdait dans le centre-ville. Il savait pertinemment qu'il était trop tôt pour apercevoir sa cible, mais il devait préparer le terrain. Il avait intercepté un appel et des envois de messages, et connaissait ainsi le lieu de rendez-vous, le Midnight club.
Le lieu, très fréquenté, était filmé en permanence, les hommes qui surveillaient les entrées et les sorties étaient armés de matraques, de teasers, certains, avec des armes à feu. De plus, les policiers étaient devenus nerveux et avaient accès à plus de renforts disponibles suite au chaos qui a suivi sa fuite.
Il observait l'arrivée et les départs des passants, qui rentraient du travail, sortaient en famille, sortaient juste pour se renseigner sur les films qui étaient diffusés le soir même... Les magasins étaient ouverts et étaient remplis d'acheteurs potentiels, la rue était couverte partiellement par les immenses projections des ombres des immeubles. La circulation était assez dense, les klaxons fréquents, mais aucune insulte ne se faisait entendre.
Pour passer le temps et pour se préparer, Aiden fit un nouveau tour de quartier, baissant la tête et masquant ainsi son visage avec sa casquette quand un véhicule de police se faisait trop proche à son goût.

20h30, Chicago, centre-ville

Le premier mouvement suspect fût l'arrivée d'un groupe de 4 voitures qui se garèrent devant le club qui commençait à ouvrir. Voulant obtenir des informations sur les personnes présentes, le hacker aperçut Mike Trent, avec tous ses hommes, ayant tous un casier judiciaire chargé. Trent était habillé d'une tenue décontractée, passant inaperçu dans la foule de plus en plus dense qui se formait devant le bâtiment.
Aiden se rapprocha prudemment, furtivement, se faufilant parmi les groupes de passants discutant joyeusement, en marchant lentement sur les trottoirs et les passages pour piétons. Sa cible et les hommes passèrent devant le club, sans s'arrêter, et se rendirent dans le parking à l'arrière et à l'abri des regards. Le hacker accéléra le pas, et mit deux caméras couvrant l'entrée du club hors service.
Il regarda de nouveau son Profiler pour surveiller les positions des différents adversaires. Ils s'étaient tous rendus au fond du parking abandonné, dans un endroit sombre, à proximité d'un mur de briques recouverts de graffitis.
Ils parlaient à voix basses, avec de grands gestes. L'un, un peu à l'écart, discutait avec une personne au téléphone.
Le hacker accéda alors au réseau sans problème et intercepta la discussion.

– ... aire quoi ?
– On doit le buter, il bloque une partie du quartier.
– T'es dingue... écoute, on a un de ses hommes, on a les preuves de ses crimes, suffit de le livres aux flics.
– Les autres vont nous tomber dessus.
– Et alors ? C'est pas les premiers ni les derniers...
– OK... je vais voir avec les autres.

Il raccrocha, et tous les autres se tournèrent vers lui.
Aiden en profita, dégainant son revolver acquis le matin même, courant silencieusement et presque accroupi. Il se posta derrière une voiture rouge cabossée, rouillée et trouée d'impacts de balles. Il n'était qu'à environ 2 mètre d'eux, et entendait chacun de leurs mots.

– Jordy veut marchander avec nous.
– Jamais. On a plusieurs de ses amis à nos pieds. On en profite.
– Mike, si on les livre aux flics, on va souffrir. On ne sait pas combien ils sont.
– Tu préfères quoi ? Si on les livre : on a les tueurs à notre poursuite. Si on les libère, on aura les flics contre nous, et ils découvriront tous nos crimes et là : couloir de la mort assuré. Tu veux quoi ? Avoir une chance de t'en sortir ou être sûr de crever, mais le jour ne dépendant que de l'humeur des mecs ?
– OK...

Le hacker se releva rapidement, et tira à trois reprises, les détonations retentissant dans le parking. Les hommes sursautèrent, 2 d'entre eux tombèrent à terre, blessés. Le plus grand couru vers Aiden en tentant de donner un coup de poing puissant, mais il esquiva facilement, le pris par le col et le poussa la tête la première dans la vitre de la carcasse de la voiture qui se brisa. Le hacker tira une seconde fois sur un homme plus petit qui n'eut pas le temps de prendre son arme et tomba à terre, immobile. Pearce se retourna, scrutant nerveusement la place déserte. Il tourna sur lui-même plusieurs fois, sans voir Trent. Il lâcha son arme en sentant un violent coup de pied dans son dos qui le força à se mettre à terre. Il fit une roulade malgré la douleur, mais l'agresseur possédait une matraque et la lui mettait en travers de la gorge, essayant de l'étouffer. Couplée avec la douleur dans le dos, le hacker ne pouvait pas résister très longtemps et ne pouvait pas se débattre efficacement. Au bout de quelques secondes après seulement, il put donner un grand coup de coude dans les côtes qui fit plier son adversaire de douleur. Aiden se retourna et vit Trent, la main sur le flanc droit, la respiration sifflante, et lui asséna un violent coup de pied dans le visage pour l'immobiliser le plus rapidement possible. Le voyant gigoter, il lui donna un nouveau coup dans le ventre qui le fit gémir, puis s'agenouilla à côté de lui, et lui mit une main sur la gorge.

– Tu vas regretter de pourrir la vie des autres.
– Je... peux les... laisser...
– Je sais parfaitement que non.

Le hacker se releva et donna un coup de crosse au visage de sa victime qui ne put se débattre et demeura immobile.
Il fixait le cadavre, vide de sentiment. Il partit rapidement et vit avec soulagement que personne ne semblait avoir appelé la police. Avoir quitté ce parking rempli de morts, silencieux, froid, puis se retrouver de nouveau dans une rue remplie de personnes faisant la fête et se racontant des blagues le déstabilisa quelque peu, mais il reprit sa marche.

____________________________________________________________________________________________________


– On le voit. On fait quoi ?
– Attendez. Suivez-le, mais ne le touchez pas.
– On appelle des renforts ?
– On attend j'ai dit. Il se dirige vers le piège. Démarre.

Le moteur de la voiture démarra et il décala le véhicule vers la gauche, se mêlant à l'intense circulation des débuts de soirée.


A suivre...

par MrGeekBoy

MrGeekBoy - Animateur  


- Mercredi 15 Janvier 2014 à 21:56

Chapitre 5 : Poursuites



23h30, Chicago, quartier défavorisé Est

Aiden continuait sa marche, son ombre portée au sol par l'éclairage des quelques lampadaires installés de chaque côté d'une route au bitume clairsemé de nid-de-poule. Il avait prévenu Jordy de l'élimination du dealer, ce qui l'avait soulagé et calmé pour un certain temps, mais il avait un nouveau problème. Le lieu du crime avait été découvertes et les forces de l'ordre avait encerclé la rue et interrogeaient chaque témoin potentiel, qui avait confirmée sa présence, ce qui avait provoqué la circulation d'un nouvel appel à témoins dans toute la ville.
Il devait encore et toujours se faire oublier, attendre que la tension baisse pour réapparaître. Après tout, il pouvait tout de même revenir quand il voulait, mais il restait à l'écart par mesure de sécurité.
Quelques minutes après, alors qu'il venait de dépasser une maison décrépie apparemment laissée à l'abandon, il entendit un bruit suspect à proximité. Méfiant, il franchit un muret et se dissimula derrière, et attendit, tapit dans l'obscurité. Le bruit se fit plus intense et une lumière blanche illumina la rue, précédant une voiture de police. Celle-ci se déplaçait en silence, très lentement. Le conducteur et le passager étaient en uniforme et semblaient chercher quelque chose ou quelqu'un du regard, puis l'un prit la radio sur le tableau de bord.
Le hacker, toujours invisible à leurs yeux, saisit rapidement son smartphone et le régla pour saisir la fréquence, pis le colla a son oreille.
– Le suspect est sorti de notre champ de vision.
– Fouillez la zone, il ne doit pas...
Aiden sortit de sa cachette, toujours baissé, se faufila derrière la voiture, sortit son arme, avança vers la portière du conducteur, détruisit la vitre à coup de crosse et tira une balle vers les deux policiers. Il vit du sang gicler, puis les deux hommes s'étalèrent sur le tableau de bord, immobiles.
La hacker ouvrit la portière et fit tomber le conducteur au sol, le sang coulant sur le bitume, prit le portable et fit de même avec le passager, puis partit à toute vitesse dans une ruelle sombre séparée des habitations du quartier par de grandes planches de bois humide dressées à la verticale. Il déboucha à une rue déserte, uniquement occupée par un SUV rouge garé à un carrefour. Il s'en approcha, jeta des regards de tous côtés et pirata le système électronique et monta dedans. Quand il démarra le moteur, et vit des lumières s'allumer aux fenêtres des maisons proches, puis des personnes sortir en courant. Il fit avancer le véhicule à grande vitesse et prit la route qui menait à la ville.
Il ne croisa aucun autre véhicule, mais vit un hélicoptère arriver en sens inverse à quelques centaines de mètres à sa gauche, le projecteur éclairant le sol du champ. Le hacker ralentit pour arriver à une vitesse réglementaire, afin de ne pas éveiller les soupçons. L'appareil le dépassa rapidement et arriva à la hauteur du quartier défavorisé. Aiden poursuivit sa route et croisa cette fois 4 voitures de police, sirènes hurlantes. Elles ne stoppèrent pas. Nerveux, il accéda enfin au centre ville, gara sa voiture devant l'armurerie d'un quartier très fréquenté.
Il sortit du SUV, et entra dans le magasin.
Dès qu'il eut franchie la porte d'entrée, il vit de multiples armes posées sur des présentoirs, sous vitrine. Elles étaient très variées, allant des revolvers aux fusils à canon sciée en passant par divers uzis et mitraillettes. Des grenades assourdissantes et fumigènes étaient entreposées dans d'autres caisses un peu plus loin dans le bâtiment. Le gérant pianotait sur le clavier de son ordinateur, et jetait un œil de temps en temps à l'écran plat fixé au mur derrière le comptoir qui diffusait les messages des chaines d'infos en continu.
Le hacker prit un uzi, un Desert Eagle. Quand il se tourna vers le gérant, il s'immobilisa, voyant les images passant à la télévision. Voyant que l'homme en face de lui n'avait rien remarque, il fit comme si de rien n'était. Le vieil homme prit l'argent, et Aiden saisit et rangea ses deux armes à feu, se retourna calmement, et se dirigea vers la sortie. Il accéda à la rue, puis partit précipitamment en direction de l'appartement servant de planque située dans un quartier possédant un fort taux de criminalité à l'Ouest. Si le gérant du magasin avait aperçut le message passant aux chaines en continu, ce qui ne serait qu'une question de temps, il aurait eu de gros problèmes.

____________________________________________________________________________________________


– Il sort de l'armurerie.
– Interceptez-le. Pas d'hésitation.
Il sortit sa mitraillette, ouvrit sa vitre, et visa la tête du hacker avec précision, le doigt sur la détente...



A suivre...


par fanofkpop

fanofkpop - Membre  


- Dimanche 19 Janvier 2014 à 11:52
Petite annonce :

J'avais envoyé ces chapitres à MrGeekboy en avance pour le concours. J'avais ensuite continué cette histoire sur mon ordi, mais je les avais enregistré avec mot de passe. Et devinez la meilleure ? Ben j'ai oubliés les mots de passe. siffle
Donc la suite n'est pas prévue avant quelques temps. ^^
Désolée pour ceux qui étaient en train de lire cette histoire en attendant la suite. (une petite review de temps en temps me feraient plaisir, ainsi que des conseils, car c'est la première fanfiction que je mets en ligne. ) biggrin
par Tito1999

Tito1999 - Membre  


- Mercredi 12 Février 2014 à 23:36
Oh noooon....
C'était génial !
Il te reste plus qu'à en ré-écrire des nouveaux siffle langue
par fanofkpop

fanofkpop - Membre  


- Vendredi 14 Février 2014 à 17:23
Je vais m'y remettre des tout a l'heure... Mon ordi est de nouveau utilisable, j'ai eu le temps de réfléchir a l'histoire parce que je dois avouer que j'avais COMPLETEMENT oublie la suite pour que ca reste cohérent... Et j'ai pas pu suivre les news pendant quelques temps donc il y aura peut être des incohérences et tout ca
Mais l'inspiration revient donc croisez les doigts ^^
par Gibs

Gibs - Membre  


- Samedi 26 Avril 2014 à 15:01
C'était génial !
par Dayluris

Dayluris - Membre  


- Dimanche 25 Mai 2014 à 19:06
Juste sublime ! biggrin
par manu94230

manu94230 - Membre  


- Lundi 26 Mai 2014 à 12:00
j ai watch dogs depuis samedi https://www.youtube.com/channel/UChS1DAgqEXX9m6iiztX5-JA


Répondre au sujet

Vous devez être connecté pour poster une réponse.

Se connecter


Toutes les éditions X

Vous l'avez sûrement remarqué, nous nous résinions à ne pas afficher de pub sur l'ensemble de nos sites, nous voulons les garder agréables, conviviaux et ergonomiques.

C'est pour ces raisons que nous avons mis en place un système d'affiliation avec la Fnac, cela ne remboursera pas l'ensemble de nos dépenses, mais contribuera au maintien et à l'expansion d'Absolute Gaming.


Vous pouvez contribuer lors de l'achat du jeu sans verser un centime de plus de votre poche, pour ce faire, il faut impérativement acheter le jeu avec les liens disponibles ci-dessous.

Console Microsoft Xbox One

ACHETER

Console Sony PS4 + Watch Dogs JUIN 2013

ACHETER

L'Édition spéciale (Edition Classique)printemps 2014

En plus du jeu, cette édition propose la mission Breakthrough. En ce moment une offre Uplay est disponible pour ce jeu, celle-ci offre au joueur 2 packs solo et des bonus multi-joueurs exclusifs

Plus de détails Précommandez : PC PS3 PS4 Xbox One Xbox 360 Wii U

En plus du jeu, cette édition propose la mission Breakthrough. En ce moment une offre Uplay est disponible pour ce jeu, celle-ci offre au joueur 2 packs solo et des bonus multi-joueurs exclusifs: Le pack Gangster qui rend hommage aux célèbres criminels des années 1920, en incluant un pistolet-mitrailleur Tommy et une Tenue de gangster.
Le pack Guetteur qui arbore un style plus sombre pour traquer vos cibles dans la nuit, en incluant un pistolet-mitrailleur utilisable à une main et une tenue exclusive
Les bonus multi-joueurs: Tenues des 3 factions multi-joueurs, double récompense pour les contrats multi-joueurs et 3 tags de factions.

L'Édition Dedsec printemps 2014

L’Édition DEDSEC de Watch_Dogs est l’édition collector premium, conçue pour répondre aux attentes de tous les fans souhaitant s'immerger dans le monde fantastique des hackers !

Plus de détails Précommandez : PC PS3 PS4 Xbox One Xbox 360 Wii U

En plus du jeu et de son boîtier collector DEDSEC, cette édition contient une figurine d’Aiden Pearce, un Steelbook, un Artbook des illustrations ayant inspiré le jeu, une carte de Chicago, la bande son originale du jeu, un lot de 4 cartes pour réalité augmentée à l’effigie de personnages emblématiques du titre, un lot de 3 badges exclusifs à collectionner. Cette édition dispose également d’un contenu additionnel incluant près d’1 heure de jeu supplémentaire grâce à 3 missions solo exclusives:
- Mission Pack Palace
- Mission Signature Shot
- Mission Breakthrough

L'Édition Vigilante printemps 2014

L’Édition VIGILANTE de Watch_Dogs a été conçue pour répondre aux attentes des fans désireux de se plonger dans la peau d’Aiden Pearce grâce à la casquette et au masque exclusif.

Plus de détailsPRÉCOMMANDEZ UPLAY

En plus du jeu et de son boîtier collector Vigilante, cette édition contient la bande son officielle du jeu, la casquette d’Aiden Pearce, son masque et la mission solo Pack Palace.

L'Édition exclusive Uplay printemps 2014

L’Édition Exclusive Uplay de Watch_Dogs est dédiée aux joueurs souhaitant bénéficier de missions exclusives.

Plus de détailsPRÉCOMMANDEZ UPLAY

En plus du jeu, cette édition dispose d’un contenu additionnel incluant près d’1 heure de jeu supplémentaire grâce à 3 missions solo exclusives ainsi que d'un Steelbook aux couleurs du titre.

Détails des missions

Mission PACK PALACE: Un raid de la police est prévu dans le luxueux palais d'un magnat de l'Internet. Celui-ci possède des bases de données impressionnantes contenant des informations confidentielles sur des milliers de personnes ... dont Aiden Pearce. Infiltrez-vous, effacez les disques durs et quittez les lieux au plus vite, avant que le raid commence.
Récompenses débloquées à la fin de la mission :
- Bonus d'investigation: Débloquez de plus importantes possibilités d'investigation à l'intérieur des banques de données du réseau.
- amélioration du hacking des distributeurs automatiques (ATM): Boostez vos gains lorsque vous piratez un compte bancaire.

Mission SIGNATURE SHOT: Une arme biométrique a été introduite à Chicago pour le compte d’un capitaine du gang des Black Viceroys. La particularité de cette arme, est qu’elle ne fonctionne qu'avec son tout premier utilisateur. Infiltrez leur base et volez le paquet afin d’être le premier à tenir l'arme.
Récompenses débloquées à la fin de la mission :
- Équipement aux couleurs du gang des Blacks Viceroys et le fusil d'assault biométrique

Mission BREAKTHROUGH: Le Club Chicago rencontre secrètement les PDG des plus grandes sociétés afin d’obtenir encore plus de pouvoir. Le Club a recruté des brouilleurs pour bloquer les dispositifs de surveillance. Faites le tour de la ville pour les retrouver et stoppez-les. Récupérez également le nom des personnes présentes lors de la réunion afin de partager leur identité aux yeux du monde entier.
Récompenses débloquées à la fin de la mission :
- Expertise pour les véhicules : Obtenez gratuitement des véhicules de votre fournisseur clandestin et bénéficiez également des rabais sur certains modèles.